Les précédents colloques

2010 : L’école, que s’agit-il d’y réussir ?

À l’occasion des dix ans du Collège-lycée élitaire pour tous, des acteurs sociaux multiples et chercheurs d’horizons variés se sont rencontrés, pour explorer les démarches des uns et des autres en matière de raccrochage des jeunes, répertorier des obstacles rencontrés, et dégager des perspectives de réflexion et d’action pour les années à venir.
Retrouvez le programme du colloque.
programmecolloqueecolequesagitildyreussir-2010.pdf

En lire plus...

Les actes ont été publiés en 2012 sous le titre " Réussir à l’école, certes, mais y réussir quoi ? ".
Vous pouvez commander ce livre en librairie, ou à la Chronique Sociale.

2003 : Le raccrochage scolaire. Qu’en sait-on ? Que peut-il nous apprendre ?

Ce colloque a fait suite aux trois premières années d’expérience du Clept à Grenoble, et au rendu d’un programme de recherche interministériel sur les processus de déscolarisation. Les interventions et les ateliers ont été l’occasion de questionner l’école, à travers son organisation, son offre, sa finalité, non pas pour la culpabiliser comme seule instance ayant à rendre des comptes, mais pour la responsabiliser car la noble ambition d’assurer l’égalité des chances lui incombe.

Accéder à la retranscription des interventions.

  • « Quelques acquis d’un programme de recherche », Introduction générale du colloque
    Dominique Glasman, Professeur de sociologie, Université de Savoie
    glasman_acquis-de-la-recherche.pdf
  • « Quelques éléments significatifs du rapport dressant l’état des lieux du système scolaire en France
    André Hussenet, Inspecteur général de l’Éducation nationale
    hussenet_etat-des-lieux-ssysteme.pdf
  • « Que nous apprend le raccrochage scolaire au regard du contexte de déploration du lien social, de la famille ?
    Manuel de Queiroz, Maître de conférences en sciences de l’éducation, Université de Rennes
    queiroz_que-nous-apprend-le-raccrochage.pdf
  • « Que nous apprennent les 3 premières années d’existence du CLEPT sur le raccrochage ?
    Marie-Cécile Bloch, Enseignante au Clept
    bloch_trois-annees-au-clept.pdf

1998 : Les lycéens décrocheurs

Ce premier colloque été l’occasion pour les fondateurs de La Bouture de restituer les résultats d’une étude de faisabilité d’un dispositif scolaire pour les lycéens décrocheurs dans l’académie de Grenoble. Le Clept naîtra deux ans plus tard.
Les journées ont mobilisé de nombreux praticiens et chercheurs parmi lesquels Guy Berger, Sylvain Broccolichi, Dominique Glasman, Élisabeth Martin, Philippe Meirieu, Patrick Rayou, Jean-Yves Rochex, Bertrand Schwartz, Gérard Wiel… Elles ont eu pour résultat de porter le phénomène du décrochage sur la place publique afin qu’il ne reste pas un « impensé » institutionnel et scientifique. Jusque-là, les décrocheurs étaient désignés comme « les perdus de vue de l’école »…

En lire plus...

Les actes du colloque ont été publiés sous forme d’ouvrage « Les lycéens décrocheurs. De l’impasse aux chemins de traverses » à la Chronique sociale la même année.

« Le décrochage, quelle que soit la définition qu’on en donne, est évidemment un événement institutionnel, et non un événement simplement personnel. Il concerne aussi l’institution. C’est un événement institutionnel qui est analyseur du fonctionnement de l’institution ; c’est une autre manière de dire que c’est un problème d’institution et non pas un problème pour l’institution. Si le décrochage est un analyseur des relations entre l’institution scolaire et le champ social en général, il est aussi analyseur de la trajectoire personnelle des jeunes et en ce sens nos difficultés à le cerner ou les multiplicités des approches qu’on en a faites correspondent à la réalité même de cet objet qui, en lui-même, peut-être, n’est que le symptôme mais qui nous alerte finalement sur un très grand nombre de dimensions de la réalité éducative. » Guy Berger

Le livre est disponible à La Bouture, en bibliothèques universitaires. Vous pouvez également le commander en librairie ou à La Chronique Sociale.